2015/ 2016 / 2017 / 2018 / 2019 / 2020

Chaillé-les-Marais. Plus de 650 élèves au spectacle d’Alice Bourgasser

En sept représentations réparties sur deux jours, jeudi 13 et vendredi 14 février, des élèves des écoles publiques de Luçon, Sainte-Radegonde, Chasnais, Puyravault, La Taillée, Le Gué-de-Velluire, Vix, Triaize, Péault, Saint-Jean-de-Beugné, Les Velluire-sur-Vendée et de l’école Notre-Dame des Pineaux se sont succédé au théâtre le Jean-Baptiste pour découvrir ou retrouver Alice Bourgasser de la compagnie De l’autre côté du miroir.

Il y a quatre ans, Alice avait ouvert sa chambre d’enfant pour présenter ses doudous. Il y a deux ans elle racontait ses peurs et ses démons.

Cette année, son tout nouveau spectacle Quand je serai grande je serai… a croisé plusieurs disciplines : la danse, bien sûr, mais aussi le théâtre et la musique, pour faire partager aux spectateurs ses rêves d’enfant. « Cette création, nous l’avons finalisée ici, au théâtre, en résidence, depuis deux jours, juste avant les premières représentations, explique l’artiste. Je me suis largement inspirée de mon enfance, avec des souvenirs que j’ai complétés par des recherches sur les aspirations des enfants d’aujourd’hui. »

Champagné-les-Marais. Les quinze ans d’existence de C3DStudio en spectacle

Les 60 danseurs, de 3 à 17 ans, de la Corinne Charlot compagnie danse ont présenté leur travail de l’année. Quatre séances, de vendredi à dimanche, sur le plateau du théâtre Jean-Baptiste de Chaillé-les-Marais.

Ce spectacle, une création de la C3D, intitulé Pourvu que… relate les quinze années d’installation de l’école de danse à Champagné. Sur le modèle du déroulement narratif de Je me souviens, de Georges Perec, Nicolas Cerda, comédien, évoque les souvenirs en introduction des tableaux chorégraphiques.

Le public n’a pas ménagé ses applaudissements envers les jeunes danseurs et envers Corinne, leur professeur. Elle est repartie dimanche soir, les bras chargés de cadeaux et d’attentions : « Je suis rassurée et émue de l’attachement de tous ces jeunes à la danse, sur l’avenir partagé de travail mais aussi de plaisir de bouger. »

Du côté des élèves, même émotion et reconnaissance, comme pour Rose : « Merci Corinne de m’avoir appris la danse. Maintenant je danse hyper-bien ! »

Le gala de danse s'est joué à guichets fermés

Cette année encore, le C3D Studio de Champagné-les-Marais ne déroge pas à la règle. Petits et grands danseurs, musiciens et chanteurs se sont retrouvés au théâtre Le Jean-Baptiste pour présenter leur travail de l'année.

Sous la direction de Corinne Charlot, chorégraphe, et d'Olivier Tesson, musicien, le spectacle avait pour thématique le dernier film de Damien Chazelle, La La Land, ispiré du scénario du film et en en reprenant les thèmes musicaux. Les 50 élèves ont alterné sur la scène du Jean-Baptiste, vendredi 25, samedi 26 et dimanche 27, dans quatre représentations. C'est à guichets fermés que les spectacles se sont succédé, laissant les 250 spectateurs dans « une allégresse poétique ».

Elle lance un concours national de danse et de théâtre à Chaillé 11/04/2017

Corinne Charlot épluche les candidatures nationales. La directrice de l’école de danse de Champagné-les-Marais lance un concours de théâtre et de danse. Les gagnants seront aidés dans la création d’un spectacle et en résidence au théâtre le Jean-Baptiste, à Chaillé-les-Marais.

Une imposante bâtisse longe la route principale de Champagné-les-Marais, au sud de la Vendée. Derrière ces murs épais, une école de danse. Elle est tenue, depuis 2003, par la dynamique et pimpante Corinne Charlot. Cette professeure de danse contemporaine vient tout droit de la Région parisienne.

De ce passé, Corinne Charlot en a gardé des réseaux, des liens. Qui lui permettent de dynamiser sérieusement l’offre culturelle de ce coin du marais. À tel point qu’elle lance un concours national de théâtre et de danse, au théâtre le Jean-Baptiste, à Chaillé-les-Marais. Une manière de pouvoir dénicher des pépites brutes qui ne demandent qu’à « prendre vie ». « Nous sélectionnons six compagnies. Après il y aura les demi-finales et les finales, ouvertes au public. » Le premier prix : 700 €, accompagné d’une semaine de résidence, d’une place dans la programmation du théâtre et une création lumière.

Pour postuler au concours ?

Il faut avoir une vision précise de la pièce présentée devant les membres du jury. Sa discipline, le metteur en scène ou le chorégraphe, la durée de la pièce, un CV, un plan de feux lumières détaillés pour la finale, une vidéo de prestation. Le tout doit être envoyé à contact@theatre-lejeanbaptiste.fr ou à Théâtre Le Jean-Baptiste, 44, rue du 11-Novembre, 85 450 Chaillé-les-Marais, avant le 1er mai.

La programmation :

Jeudi 25 mai, à 20 h, L’illusion Molière, mis en scène par Thierry Barbeau, au théâtre le Jean-Baptiste.

Vendredi 26 mai, de 9 h à 12 h : demi-finale du concours de théâtre. De 15 h à 18 h, finale théâtre.

Samedi 27 mai, à 20 h, That’s music to my ears de la Cie De l’autre côté du miroir et Attendre n’est pas mourrir, mais ça y ressemble, par la Cie L’œil de Pénélope.

Dimanche 28 mai, de 9 h à 12 h, demi-finale du concours de danse. De 15 h à 18 h, finale danse.

Les élèves exposent leur création photos Publié le 04/04/2017

La 4e édition du tremplin de la danse du Jean-Baptiste, s'est tenue samedi 18 mars, celui du théâtre a eu lieu samedi 25. Au rendez-vous de ces rencontres, de nombreuses écoles, troupes et compagnies ont rejoint le petit théâtre pour y produire, partager et échanger sur leur travail. « Le concept des tremplins fonctionne toujours à l'identique : des temps de répétitions, un temps pédagogique permettant aux différents groupes de se rassembler autour des apprentissages et le temps de présentation publique. Plus de 80 danseurs et 50 comédiens ont joué le jeu de ces échanges pour un public surpris de la diversité des propositions : danse contemporaine, hip-hop, danse orientale et théâtre contemporain... »,a commenté Corinne Charlot, organisatrice. Elle a ajouté : « Les murs du petit théâtre ont retenti, une fois encore, de l'enthousiasme de ces artistes qui légitiment tous les efforts de l'équipe du Jean-Baptiste. »

Le sentiment de peur décortiqué sur les planches Publié le 03/11/2016

Corinne Charlot et Alice Bourgasser présentent le spectacle Peur de tout, peur de rien, pour apprendre à maîtriser nos peurs, les 7 et 8 novembre, aux scolaires et au grand public.

L'initiative

« L'idée de créer un spectacle sur la peur est née suite aux attentats, explique Corinne Charlot, responsable de la programmation spectacle du théâtre. Il y a deux ans, Alice Bourgasser avait présenté un spectacle pour enfant, Les Doudous, où elle invitait à entrer dans sa chambre. Voilà Alice de retour. Elle va convier à s'interroger sur les peurs qui parfois l'assaillent. Comment faire pour vaincre ses démons ? La peur d'Alice c'est comme un ring de boxe, sa peur étant concrétisée par des vidéos, marionnettes etc. Le but de ce spectacle est d'amener le spectateur à nommer ses peurs pour pouvoir les maîtriser par différents moyens : danse, histoire, dessin, parole... »

« La peur n'est pas réservée à l'enfance »

Le spectacle Peur de tout, Peur de rien a été créé en résidence au Jean-Baptiste à la fin du mois d'août. C'est une coproduction de la Corinne Charlot compagnie danse et d'Alice Bourgasser de la compagnie De l'autre côté du miroir. Il va être présenté pour la première fois aux scolaires, lundi 7 et mardi 8 novembre.

Une séance réunira parents et enfants « pour rajeunir notre public », mardi 8 novembre. Car, « la peur n'est pas réservée à l'enfance et au travers du spectacle les adultes peuvent se remémorer leur propre peur de leur enfance ». La peur sera également le thème traité par Michel Juchereau, pédiatre fontenaisien au cours d'une conférence, jeudi 10 novembre. Il expliquera : « qu'apprendre à affronter ses craintes est une étape importante du développement de l'enfant. Au fil de ses expériences, l'enfant apprendra à distinguer les situations inoffensives de celles qui sont réellement dangereuses. Les parents jouent un rôle essentiel en aidant l'enfant doucement et progressivement à les combattre et à les vaincre ».

En partenariat étroit avec les établissements scolaires, le théâtre poursuit ainsi son action de sensibilisation auprès du jeune public. « C'est l'occasion de garder une porte ouverte sur la création pour renouer et conforter la place des projets maison : notamment sur les spectacles tout jeune public en continuant de solliciter, de mobiliser et de faire travailler les compagnies locales », explique Corinne Charlot.

 

Mardi 8 novembre, à 18 h 30, séance parents-enfants, tarifs : 5 € et 3 €. Jeudi 10, à 20 h 30, conférence de Michel Juchereau. Gratuit.

Plus de 160 participants au festival 300 % swing Chaillé-les-Marais - Publié le 27/07/2016

Plus de 160 participants au festival 300 % swing Chaillé-les-Marais - Publié le 27/07/2016

Le festival 300 % swing s'est achevé dimanche soir, au théâtre Jean-Baptiste.

« Une troisième édition plus que réussie, qui surpasse nos espérances », ont apprécié les organisateurs.

Le tournage du flash-mob, dimanche soir, a mis fin aux festivités et la cinquantaine de stagiaire a quitté Chaillé-les-Marais. Ce festival a réuni sur trois jours amateurs de danses et de musique swing « j'avais déjà participé l'année passée, je ne pouvais pas ne pas revenir », a confié une des participantes.

A son bras, un cavalier qui, lui, a découvert l'événement, a ajouté : « je connaissais le lindy hop et le balboa de nom, mais je n'avais jamais osé sauter le pas. »

Les professeurs toulousains, Agnès et Fred, sont venus enseigner aux niveaux les plus avancés, tandis que Corinne et Pauline, de la C3D studio, ont décortiqué les bases, pour les moins initiés.

Il n'y a pas que le stage qui a vu sa côte de popularité augmenter, les soirées elles aussi ont été très prisées, avec 160 participants entre vendredi et samedi.

Les artistes présents, musiciens ou comédiens, ont été ravis de voir l'implication de leur auditoire :« Ce théâtre de poche permet une réelle proximité avec le public, c'est passionnant de pouvoir communiquer à chaque instant avec lui », déclare l'un d'eux.

Le Jean-Baptiste renoue avec la création en résidence Chaillé-les-Marais - Publié le 14/07/2016

Le Jean-Baptiste renoue avec la création en résidence Chaillé-les-Marais - Publié le 14/07/2016

La résidence de la compagnie De l'autre côté du miroir, s'est achevée dimanche, au théâtre Jean-Baptiste.

Ce fut un week-end de travail intense pour les quatre interprètes, conviés par Alice Bourgasser à participer à cette nouvelle création.

Samedi matin, le travail commence pour Nahuel Renaud, formée au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Lyon, et Alice Bourgasser, chorégraphe de la compagnie.

« Je suis arrivée avec des intentions bien précises au théâtre. N'ayant que deux jours de travail, pour plus de 30 minutes de rendu, nous n'avions pas le temps de trop hésiter, »explique Alice. Trois danseuses du C3D Studio, les rejoignent, le lendemain, pour achever cette création retraçant l'émergence de la culture jazz. « L'objectif était de coller à la thématique du festival 300 % Swing, en proposant un historique dansé de la communauté noire, immigrée de force aux États-Unis. »

200 élèves au spectacle Peur de tout, peur de rien Publié le 10/11/2016

 

Le théâtre Jean-Baptiste a accueilli, lundi et mardi, près de 200 tout jeunes spectateurs des écoles publiques de Chaillé-les-Marais, La Taillée, L'Ile-d'Elle et de l'école catholique de L'Île-d'Elle, pour assister à Peur de tout, peur de rien, le spectacle d'Alice Bourgasser, chorégraphe et interprète.

À la fin de la séance, les sourires éclairaient tous les visages. « C'est bien de montrer des choses différentes, des choses qui ne sont pas familières aux enfants pour évoquer un sujet. Ils sont assez réceptifs, ils sont dans le monde des sensations. Je vais maintenant recueillir leur impression », explique Marie, une des enseignantes. Quant à l'artiste, elle a confié au terme de cette toute première représentation : « Je suis contente, ce public de tout-petits a été très spontané. Les autres séances vont me permettre de roder mon spectacle. »

La C3D expose les photographies de ses spectacles

Deux photographes amateurs : Julien Sudraud et Nicolas Valadeau ont réalisé des clichés des spectacles produits par les élèves de la Corinne Charlot compagnie danse.

Julien Sudraud pratique la photo depuis une quinzaine d'années. Ses sujets de prédilection sont la nature et les spectacles « ceux de Corinne en particulier », a-t-il précisé, samedi, lors du vernissage. Il a réalisé les photos d'Au pays des mille feuilles, présentées par les plus petits.

Nicolas Valadeau s'adonne, lui, à l'art de la photo depuis une vingtaine d'années. Il a souligné « Mes sujets favoris ce sont les paysages, et ce qui est abstrait. » Il a assuré la prestation des plus grands dans le spectacle La danse des livres.

Jusqu'au 18 juillet, exposition à la C3D, tout l'été au moment des stages, sera peut-être maintenue au moment de la reprise en septembre.

Les jeunes danseurs rendent hommage au fou chantant Publié le 23/05/2017

Les ateliers de la C3D, Corinne Charlot Compagnie Danse, ont investi le petit théâtre de Chaillé pour quatre représentations complètes.

Corinne charlot, conceptrice et professeur explique : « La création de cette saison a pris d'autres couleurs puisqu'elle fut montée sans trame théâtrale mais avec un fil conducteur alternant interviews, chansons interprétées par des artistes contemporains pour parler du fou chantant : Charles Trenet, inventeur de la chanson moderne. C'est lui qui a introduit le swing et la poésie. »

La première partie du spectacle fut consacrée aux élèves de piano d'Olivier Tesson qui ont interprété entre autres les plus grands succès de Charles Trenet.

Puis la cinquantaine de danseurs du plus petit aux adultes se sont succédé sur la scène devant les yeux ravis des parents et amis. « Chacun a eu à coeur de faire de son mieux pour traduire les élans et l'univers fantasque et enchanté de ce grand monsieur de la chanson », a constaté Corinne Charlot.

Cinq représentations en trois jours pour la Cie C3D Chaillé-les-Marais - Publié le 25/05/2016

Les ateliers danse de la Corinne Charlot Compagnie Danse, C3D, ont produit deux spectacles sur une même thématique : la lecture. Un long partenariat entre le théâtre le Jean-Baptiste et la bibliothèque de Champagné a permis à Corinne Charlot de proposer ces deux créations, vendredi 20, samedi 21 et dimanche 22 mai au théâtre Jean-Baptiste. La performance des petits (3 à 6 ans) intitulée : Au pays des Mille feuilles a réuni une vingtaine d'élèves. Une alternance d'images vidéos tournées et montées par Pauline Bourgasser qui a accompagné ce projet depuis septembre, et de danses en live a constitué la structure de cette proposition. Trois oeuvres littéraires ont servi de support à la construction de ce travail : Le Petit prince de Saint-Exupéry, Tarzan, l'homme singe d'Edgar Rice Burroughs et l'oeuvre d'Elisabeth Brami.

La performance des plus grands (les plus de 6 ans, adolescents et adultes), La danse des livresa déroulé une trame narrative qui a servi d'ossature à cette pièce chorégraphique. Un auteur à succès, en panne d'inspiration cherche du soutien auprès des danseurs qui lui font des propositions. Plusieurs chorégraphies créées collectivement et certaines signées par Alice Bourgasser de la Cie De l'autre côté du miroir, se succèdent mêlant les danseurs de toutes générations et de toutes disciplines. Le public venu nombreux, parents et amis, a visiblement apprécié la progression des élèves. Corinne Charlot de conclure : « toujours dans le même esprit de convivialité et de partage, notre petite boutique de la C3D studio poursuit sa route enchantée sur les chemins de la création. »

Tremplin danse : un beau moment d'échanges Chaillé-les-Marais - 17/03/2016

Le 3e tremplin de la danse, organisé par le théâtre le Jean-Baptiste, s'est tenu samedi. Une dizaine de compagnies ou associations, tant amateures que professionnelles, sont venues proposer leur travail sous les regards bienveillants du public (une centaine de personnes), mais aussi des autres participants.

Un moment de partage, « où la représentation d'un art commun unit chorégraphes et danseurs qui n'auraient, a priori, pas tellement d'occasions de se retrouver ainsi », a apprécié Corinne Charlot, à la tête de l'organisation de ces tremplins et professeur de danse.

Aux fidèles de cette édition : Force jazz de L'Aiguillon-sur-Mer, De l'autre côté du Miroir de Lille, Terpsichore de Fontenay, les ateliers de la C3D de Champagné-les-Marais. Sont venues s'ajouter cette année : la Compagnie J2R, implantée à Nantes, ou encore Écoute s'il pleut et L'vidanse.

Une participante a apprécié : « La grande force de ce tremplin, c'est cette belle diversité, cette richesse proposée en une seule soirée. » En effet, si la danse contemporaine reste majoritaire, la technique jazz, les claquettes, le hip-hop ont bien eu leur place dans ce petit théâtre.

Corinne Charlot a confié : « C'est un combat pour nous que de faire vivre ce théâtre. De le voir ainsi investi et foisonnant de jeunesse nous remplit de la plus grande des joies. »

Pour étirer ce temps de convivialité, une master-class proposée par Alice Bourgasser en milieu d'après-midi a été proposée aux danseurs plateau. Une participante témoigne : « Nous sommes ravies de pouvoir expérimenter d'autres modes pédagogiques. »

De tout jeunes spectateurs pour Les doudous Chaillé-les-Marais - Publié le 25/01/2016

 

Le théâtre Jean-Baptiste a reprogrammé cette saison, Les doudous, un spectacle créé par la Compagnie C3D studios. Première création chorégraphique d'Alice Bourgasser, dans une mise en scène de Corinne charlot, ce spectacle a rassemblé plus de 120 petits élèves de maternelles des écoles publiques de Vouillé, Chaillé-les-Marais, Puyravault et de l'école catholique de L'Ile-d'Elle, en deux représentations, vendredi.

« Une première salle, réactive, a beaucoup applaudi, l'autre un peu moins car les spectateurs, un peu plus expérimentés, ont été moins spontanés », ont constaté les organisateurs.

Une troisième représentation a rassemblé parents et enfants, vendredi en fin d'après-midi. Les petits spectateurs s'identifient facilement à Alice qui dort avec ses doudous, les emmène à l'école, en voyage dans ce spectacle flirtant avec le théâtre, la danse, les marionnettes, le cinéma. Il a été présenté plusieurs fois en région parisienne.

Swingum a rempli la salle du théâtre Chaillé-les-Marais - 06 Octobre

Le premier spectacle de l'année, Swinggum, a fait le plein samedi soir. Swingum, coproduction de la C3D studio, de la compagnie les Mains dans les poches et de L'autre côté du miroir, a été créé au Jean-Baptiste, dans le cadre du week-end 200 % swing du 15 août dernier.

Le nom du spectacle, contraction du chewing-gum et du swing, résume le contenu de cette création : épopée du swing et du chewing-gum, « dans un dosage le plus équilibré possible entre théâtre, musique et danse », a expliqué Corinne Charlot, conseillère artistique.

Les spectateurs, emportés par le dynamisme et la qualité des deux acteurs, Alice Bourgasser et Jean Raffin, ont ponctué la soirée de leurs applaudissements, de leurs sourires et même de leurs rires. Certains d'entre eux ont terminé sur scène, entraînés par les acteurs et Corinne Charlot.

La C3D fait sa rentrée samedi 12 septembre Champagné-les-Marais - 10 Septembre

La Corinne Charlot compagnie danse fera sa rentrée le samedi 12 septembre, de 17 h à 20 h.

Les professeurs seront présents pour les diverses propositions de cours, stages et ateliers. Nathalie Sennhen- Aubouin, formée aux Beaux-Arts de Nancy et fondatrice de l'association l'Étoile des arts, propose des stages pour les enfants de cinq à douze ans.

Des stages adultes sont également possibles.

Corinne ( formée au Centre International de danse de Paris), Pauline et Alice forment des danseurs de tous âges, à partir de trois ans, en danse contemporaine, de salon et claquettes...

De la musique également avec des cours de guitare dispensés par Roland Paillat, fondateur du groupe Harizonna.

Il donnera un concert, samedi, à 19 h 30.

Ce week-end, tout le monde swingue à 200 % Chaillé-les-Marais - 16 Août

« Et un, deux, trois, quatre, cinq, six, sept, huit ». Dans la salle des fêtes de Chaillé-les-Marais résonnent un peu partout les voix des profs qui battent le tempo. Ils sont cinq, pendant trois jours, à l'occasion du festival 200 % swing, à donner des cours de danse à une cinquantaine d'élèves. « On se lâche, on se relâche », rappelle Corinne Charlot à ceux qui seraient encore un peu trop crispés.

Pour cette professeur de danse contemporaine, le swing fait partie des activités qui libèrent. « La danse à deux est souvent un peu fermée, un peu coincée. Le swing a ce côté déjanté qui permet de créer la connexion », explique-t-elle.

Pour autant, swinguer n'est pas aisé. Souvent, la complexité et la rapidité peuvent faire peur. « Pour l'instant, on est à la moitié de la vitesse normale », précise Fred, l'un des professeurs, tout en soulignant « que tout le monde se débrouille très bien ».

Le festival est aussi l'occasion « de ne pas faire que de la danse et de profiter du théâtre de verdure avec de vrais concerts », explique Corinne Charlot, organisatrice. Une bonne occasion pour les danseurs en herbe de tester leurs nouvelles connaissances.

Et chacun peut choisir sa danse. Balboa, claquettes et routine charleston font partie de l'esprit swing. Stéphanie et Clément, la vingtaine, ont découvert le lindy hop « lors d'un voyage à New York ». La preuve que des USA à Chaillé, il n'y a que quelques pas

L'été 2015 en Vendée. Tout le monde swingue à Chaillé-les-Marais - 15 Août 2015

Pendant trois jours, à Chaillé-les-Marais, se tient le festival 200% swing, qui propose des stages de danse, des concerts et des spectacles dans une ambiance années folles.

 

Des danseurs de lindy hop, balboa ou claquettes se retrouvent à Chaillé, depuis vendredi, pour des journées complètes d'apprentissage. Sous l'œil de cinq professeurs, dont Corinne Charlot, débutants et plus confirmés font leurs premiers pas sur ces rythmes endiablés.

Le soir, des concerts et des spectacles sont proposés autour de thématiques jazz et légèrement rétro.

Au théâtre Jean-Baptiste et à la salle des fêtes de Chaillé-les-Marais. Samedi 15 août, à partir de 18 h, spectacle de Swingum. 21 h 30, concert du groupe la Trompette d'occasion.

Dimanche 16 août, à 13 h, brunch dansant avec les Duroots. Plus d'infos sur http://www.theatrelejeanbaptiste.fr/

À lire dimanche dans Ouest-France, édition Fontenay-le-Comte

Un week-end 200 % swing au Jean-Baptiste Chaillé-les-Marais - 12 Août

Le conseil d'administration du Jean-Baptiste, en partenariat avec la Corinne Charlot Compagnie Danse (C3D) de Champagné, avait organisé l'an dernier un premier festival swing le week-end du 15 août. L'expérience va se renouveler cette année : du vendredi 14, au dimanche 16 août. Corinne Charlot explique : « L'an dernier le week-end avait très bien fonctionné et ça nous a donné l'envie de rendre ce festival pérenne. Nous avons déjà des idées pour l'an prochain. C'est une chance pour le secteur, on est un pont entre La Rochelle et Nantes. L'avantage de ce petit théâtre du Jean-Baptiste, c'est de pouvoir être dedans et dehors grâce au théâtre de verdure. De plus, le swing est très à la mode en ce moment. »

Le programme va allier des stages, où il reste des places dans les niveaux débutants, des spectacles, du cinéma, des bals, et une restauration avec le chef Bruno Cayre.

Au programme

Le vendredi 14 août à 19 h ce sera l'accueil des stagiaires. À 20 h 30, place à la démonstration de danses. À 21 h, c'est cinéma avec Helzapoppin. Enfin à 22 h 30 avec les Swingers, la piste est à vous.

Le samedi 15 août, des stages sont prévus de 10 h à 17 h. À 18 h, Swingum sur les origines du swing, une création coproduite par le théâtre Jean-Baptiste et les compagnies associées. 19 h 30 donnera lieu à l'apéritif convivial. À 21 h 30, c'est un concert avec le groupe sablais de Jazz New Orléans, La Trompette d'Occasion, qui sera suivi d'un bal avec DJ. C'est une soirée ouverte au public. Tarif : 12 €.

Le dimanche 16 août, les stages sont de 10 h à 12 h. À 13 h 30, il y aura un brunch dansant avec les Duroots DUroots, une compagnie de Rochefort, accompagnés d'une musique qui transporte dans l'ambiance festive et dansante des clubs américains. La piste est ouverte à 14 h pour 2 h de danses. À 17 h, place au tournage du flash-mob qui sera ensuite posté sur internet. La participation est gratuite.

Écrire un nouveau commentaire: (Cliquez ici)

123siteweb.fr
Caractères restants : 160
OK Envoi...
Voir tous les commentaires

Commentaires

01.07 | 19:01

Bonjour,
Ma fille et moi recherchons des cours de danse latine, est ce que votre studio en propose?
Merci par avance.
Cordialement.
Mme Charriau

...
01.07 | 10:31

Bonjour, je suis intéressée par les cours du Samedi matin Balboa Lindy, je viendrai participer au cours de découverte, mon guide sera Gérard LAURENCE.

...
01.05 | 19:28

Bonjour ,

Recherchons cours de balboa , lindy hop et danses swing. (couple)
quelles sont les dates d'inscription pour 2019/2020 (car cette année s' achève)

...
04.09 | 17:30

Bonjour,

Les cours sont d'accès libre durant le mois de septembre. Vous pouvez proposer à votre fille venir essayer le cours du vendredi. Bien à vous.

...
Vous aimez cette page